Electronic Guerilla

d’après « The Electronic Revolution » de William S. Burroughs

Dans ces temps où la place de l’artiste se confronte aux technologies et à leurs conséquences, le livre/pamphlet de William S. Burroughs The Electronic Revolution a semblé être une réponse inspirante, projetant un imaginaire poético-politique décalé où l’écriture littéraire rencontre l’improvisation musicale. L’uchronie qui transparaît à la lecture de ce texte écrit il y a plus de 40 ans oscille entre de vastes blagues potaches et visions horrifiantes des nouvelles technologies.

A texte décalé, dispositif innovant ! Pour ce projet le set-up est le suivant : un vibraphone avec des micros-contacts sous les lames, traité et diffusé en temps réel autour du public en quadriphonie, un dispositif audionumérique en temps-réel pour les traitements de la voix, du vibraphone, pour le sampling et la diffusion multiphonique, des extraits du texte de W. Burroughs porté par les musiciens, des projections vidéo en perspective dialoguant avec le texte énoncé.


Sébastien Béranger, électronique temps-réel
Alex Grillo, vibraphone augmenté